Get Adobe Flash player
Arabic Belarusian Chinese (Traditional) Czech Danish Dutch English German Greek Hebrew Hindi Italian Japanese Korean Norwegian Polish Portuguese Russian Spanish Swedish Turkish Ukrainian Vietnamese Yiddish

Recherche

Haltérophilie

Haltérophilie

Haltérophilie                   L’haltérophilie se pratique à la salle Lucien Perrier au gymnase...

La mine

La mine

La mine de fer de Valleroy La mine de Valleroy fut l’une des premières à fermer dans le bassin...

  • Haltérophilie

    Haltérophilie

    Published in Infos

  • Carte d

    Carte d"identité obligatoire pour les élections municipales des 23 et 30 mars 2014

    Published in Infos

  • La mine

    La mine

    Published in Infos

Share

CALVAIRE DE LA CROIX HIZETTE

 

 

 

Croix Hizette            En ce temps là, la guerre de Trente Ans (1618-1648) n’en finissait pas dans notre pays.

 

            En Lorraine, les Suédois et les Croates occupent notre région (1630-1635). La peste décime la population et les animaux. Pour enrayer cette terrible épidémie les Suédois brûlent le hameau de Laneufville et le petit village de Valleroy.

 

            Les époux Hizette sont décédés. Le calvaire dit croix Hizette est érigé en 1635 à la sortie ouest du village sur une parcelle de vigne leur appartenant. Il est ensuite inclus dans la cour du Château (actuellement n° 1 de l’avenue Charles de Gaulle).

 

            En 1730, les habitants du village réclament le calvaire et manifestent pour le sortir du Château. Il est déposé en face du Château contre le pressoir Friquegnon (actuellement n° 2 et 4 avenue Charles de Gaulle).

 

            Pendant la Révolution Française, il est redémonté et entreposé à l’abri pour être sauvé des fureurs des révolutionnaires. Après la Révolution, il est scellé contre la maison Hizette propriétaire foncier au hameau de Laneufville.

 

            Lors de l’épidémie de choléra en 1840, les paroissiens se rendirent en procession devant la croix pour implorer la cessation du fléau.

 

            En 1982 l’ancienne maison Hizette, située en bas à gauche de la rue du Haut d’Opson et du carrefour de Laneufville, menace ruine. La municipalité de l’époque, monsieur Robert ZANELLI maire, envisage d’abattre la vieille demeure. La croix est déposée une nouvelle fois. Elle sera restaurée et dressée à proximité en baCroix Hizettes de la rue du Haut d’Opson à l’angle où elle se trouve actuellement. Elle est classée monument historique en 1988.

 

            En début d’année, un automobiliste remontant la rue de Laneufville et se dirigeant vers la rue du Haut d’Opson rate le virage et se jette sur le calvaire. Il est brisé à plusieurs endroits. Il est restauré à nouveau. Aujourd’hui, il a retrouvé sa splendeur première.

 

 

            DESCRIPTION :

 

            * en dessous de l’invitation à la prière (voir in fine) on peut apercevoir Saint Martin à cheval coupant son manteau en deux pour en donner la moitié à un malheureux avec l’invocation à ce saint soldat devenu apôtre de la Gaule et toujours populaire en France : « Sancte Martine, ora pro nobis »

 

            * sur le côté droit du socle l’image de Saint Urbain pape, patron de la paroisse, tenant à la main gauche une grappe de raisins.

            * au dessous est représentée Sainte Marguerite, vierge, honorée particulièrement en cette époque dans le pays

 

            * au côté gauche se trouvent Saint Laurent martyr et Sainte Odile vierge, saints patrons des deux fondateurs du calvaire

 

            * cette croix porte en tête un crucifix avec les statues de Marie mère de Jésus et de Jean apôtre à chacun de ses côtés

 Croix Hizette

            * aux pieds du Christ une tête d’ange est surmontée d’une tête de mort

 

            * en dessous le millésime 1635 est inscrit au dessus de la Vierge portant l’enfant Jésus.

 

            * sur le haut du crucifix une femme assise tient un livre sur ses genoux

 

 

Texte inscrit sur le socle traduit du vieux français :

 

            « Passants, arrêtez-vous contemplant cette croix priez-vous et prêtez vous de dire de pure voix un doux Pater Noster Ave Maria aussi pour Laurent Hizette et sa femme Odile qui l’on fait mettre ici contre leur héritage en l’an mil six cent trente cinq davantageux en récompense prieront Dieu qu’à tous il vous donne sa paix sa grâce et son amour or étant décédés de ce monde transitoire priez Dieu pour leur âme qui les mette à sa gloire.

            Saint Martin ora pro nobis »

 

 

 

                                                                                                          Valleroy, le 3 juillet 2009

 

                                                                                               

                                                                                                          Lylian PETITJEAN

                                                                                                          Adjoint

Share

www.valleroy54.fr

Copyright © 2012. Tous droits réservés.